Deux monitorages sur l'alcool : santé et intoxications

29.08.2017
Type de document: 
Info

Nouveaux chiffres publiés par l'OFSP et Addiction Suisse: sur l'état des connaissances et sur les hospitalisations dues aux intoxications alcooliques.

Deux monitorages sont publiés :

1) Hospitalisations dues à des intoxications alcooliques ou à des dépendances à l‘alcool - analyse de la statistique médicale des hôpitaux 2003 à 2014 

Le taux d’hospitalisations liées à une intoxication alcoolique (diagnostic principal ou secondaire) a légèrement augmenté entre 2003 et 2014 (1,55 hospitalisation pour 1000 habitants en 2003, 1,58 en 2014). Après une forte augmentation entre 2003 et 2008 (2,0 en 2008), une diminution s’est amorcée. En chiffres absolus, 11 080 personnes ont été traitées en 2014 (pour 13 690 hospitalisations au total, certaines personnes ayant été hospitalisées plusieurs fois).

La statistique médicale des hôpitaux n’enregistre que les cas traités en stationnaire, pas ceux en ambulatoire. Les chiffres recensés représentent donc seulement la pointe de l’iceberg car selon les experts, la plupart des intoxications alcooliques sont traitées en ambulatoire ou pas du tout. Les tendances relevées sont toutefois pertinentes.

Le taux d’hospitalisations dues à une dépendance à l’alcool a baissé sur le long terme (entre 2003 et 2014), passant de 3,53 cas pour 1000 habitants en 2003 à 2,38 en 2008. En 2014, 23 313 personnes ont séjourné à l’hôpital (pour un total de 25 273 hospitalisations).

L’évolution observée chez les adolescents et les jeunes adultes coïncide avec la tendance générale au sein de la population.

Discussion

Plusieurs éléments permettent d’expliquer les tendances relatives aux intoxications alcooliques (en hausse de 2003 à 2008 et en baisse de 2008 à 2014) : polarisation (augmentation des formes extrêmes de consommation) et dépolarisation, consommation croissante ou limitée dans l’espace public, introduction du système Swiss DRG et de locaux de dégrisement. Les causes exactes ne sont cependant pas encore connues.

2) Monitorage suisse des addictions – Cahier thématique : connaissances et opinions sur l’alcool et la santé en Suisse en 2016 

Le monitorage suisse des addictions a collecté jusqu’à fin 2016 des données sur l’évolution de la consommation de substances psychoactives en Suisse à l’intention des responsables politiques, de l’administration et des personnes actives dans la prévention des addictions. Outre des données clés sur les comportements en matière de prévention, des informations approfondies ont également été collectées à intervalles plus longs.

Le présent rapport vise à déterminer à quel point la population suisse est bien informée des effets de la consommation d’alcool sur la santé. Dans cette optique, une enquête a été menée auprès de 2416 personnes entre janvier et juin 2016.

En résumé

Un quart seulement des personnes interrogées savent que la consommation d’alcool augmente le risque de cancer, notamment celui du sein. Une partie de la population relativement importante sous-estime le risque lié à certaines quantités d’alcool, pourtant considérées comme potentiellement dangereuses pour la santé, notamment dans les cas d’ivresse ponctuelle. Les futures campagnes de sensibilisation pourraient s’appuyer sur ces points.

Liste des thèmes / Descripteurs (3 max.):