Alcool

La plateforme Alcool réunit essentiellement des professionnels spécialisés dans les domaines du traitement et de la prévention de l’alcoolisme et des dépendances. Elle se réunit en général quatre fois par an. Elle est actuellement composée de 21 membres représentant les 6 cantons romands et la partie francophone du canton de Berne.

Pour rappel, la consommation d’alcool provoque des dommages sociaux et sanitaires importants. On estime à plus de 250 000 le nombre de personnes alcoolodépendantes en Suisse (2/3 hommes, 1/3 femmes), sans compter le nombre de proches indirectement touchés par cette problématique. Environ 2000 décès par an sont attribuables à l’alcool.

Voici quelques-unes des réflexions qui alimentent nos rencontres:

  • Les progrès scientifiques dans le domaine des addictions, les applications qui en découlent ainsi que l’implication des professionnels et des personnes concernées permettent des approches nouvelles et prometteuses : entretien motivationnel, neurosciences, prévention intégrée, etc.
  • Les modalités de la consommation d’alcool évoluent au fil des générations, l’abus épisodique à risque chez les jeunes est une pratique préoccupante (précocité, biture express), les acteurs de l’éducation, les médias et les politiques s’en inquiètent.

Principaux thèmes abordés en 2017 au sein de la plateforme

Dans le domaine de la prévention : 

  • Semaine Alcool  du 11 au 21 mai 2017
  • Journée interplateforme "quel futur pour les addictions?"
  • Politique: Les achats tests serons integrés dans la révision de la loi sur le tabac y a t'il des craintes à avoir?
  • Pac+ Nightlife

Dans le domaine du traitement :

  • Immersion dans le réseau; résedentiel / ambulatoire; traitement prévention. Restructuration dans les différents domaines touchant le traitement.
  • Visite de la Fondation des Oliviers
  • Alcool et violence domestique

Projets pour 2018 , 

  • Réactivation d'une sous-plateforme traitant de l'abus de substance chez les seniors . En effet, cette population qui tend à augmenter pose des problèmes spécifiques auxquels les professionnels n'ont pas toujours des réponses adaptées en matière de traitement et d'accompagnement.
  • Invitation d'un professionel pour nous parler d'un sujet spécifique. Exemple: Un médecin qui nous expliquerqait les différents traitements..Baclofène et étude récentes.
  • Visite d'une institution
  • Présentation d'un membre au sujet de son institution.

La platefome à décider de privilégier les relations et la connaissance des différentes structures cantonales travaillant dans le domaine des addictions

Coordination : Françoise Kündig, Croix-Bleue romande, coordinatrice de la plateforme Alcool, 079 757 29 25, francoise.kuendig@croix-bleue.ch 

Ressources

Aucun contenu plateforme disponible.

Prochaine date de réunion

Aucun contenu plateforme disponible.