News

Violence domestique et alcool vont souvent de pair

22 Mai 2013  
22.05.2013

Une étude réalisée sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) montre que pour près d’une femme sur deux touchée par la violence domestique, il y a une consommation problématique d’alcool dans le couple.

Les services de prise en charge spécialisés, que ce soit l’aide aux victimes ou aux personnes dépendantes de l’alcool, n’ont jusqu’à maintenant que peu tenu compte de cette réalité. Des expériences de collaboration prometteuses ont été mises en place dans les cantons de Saint-Gall et Bâle-Campagne.

Cette étude est un projet du Programme national alcool (PNA)
«Celles et ceux qui boivent de l'alcool le font de façon à ne nuire ni à eux-mêmes ni aux autres». Se fondant sur cette vision, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) s'engage depuis 2008 à prévenir la consommation excessive d'alcool. Il exécute cette tâche sur mandat du Conseil fédéral et grâce à une alliance impliquant de nombreux partenaires.

Les travaux de cette alliance dans le cadre du PNA visent à ce que la population consomme des boissons alcooliques de façon responsable. Dans cette optique, elle développe des instruments pour les acteurs des domaines économique, politique et social. Elle crée un réseau impliquant les cantons, les communes, les entreprises et les particuliers et offre de l'aide aux personnes touchées ainsi qu'à leurs proches.