News

San Francisco interdit le vapotage

20 Juin 2019  
20.06.2019

Ce n'est qu'une question de jours: l'une des principales villes des Etats-Unis va bannir le vapotage. Les élus ne font pas la différence, hélas, entre combustion et vapeur.

La révision de loi devrait être approuvée ces prochains jours pour interdire la vente, la fabrication et la distribution de produits du tabac, y compris les vaporettes. Les élus espèrent ainsi protéger les jeunes chez qui, selon certaines sources, le vapotage aurait fortement augmenté cette dernière année.

Les pro-vapotage n'en démordent pas : intedire cet outil de réduction des risques pénalise les fumeurs adultes qui, faute d'alternatives moins nocives, continueront à fumer.

Pour Shamann Walton, l’une des membres du conseil de la ville, il n’est pas question de « laisser le tabac revenir déguisé en un produit qui [certes] aide réellement les gens », mais qui est « égal aux cigarettes ». Une méconnaissance crasse de la réalité (ndlr). Depuis quelques années maintenant, les avis positifs de spécialistes convergent pour favoriser le vapotage comme outil de réduction des risques.

Il y a plus de 40 pays à travers le monde qui ont un certain type d'interdiction du vapotage : en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique du Sud et en Australie.