L'industrie des opioïdes attaquée de toutes parts en Amérique

Justice
12.09.2018

La Colombie-Britannique accuse l'industrie des opioïdes de 20 ans de tromperie et de désinformation. Plus de 40 firmes canadiennes sont concernées dans un procès d'un genre nouveau. De nombreux États américains suivent des démarches similaires.

La province canadienne lance le premier procès du pays contre les acteurs de l'industrie des opioïdes. En effet, le Canada est touché comme les États-Unis par un nombre important de surdoses liées à la consommation d'opioïdes. Non seulement le procès vise les entreprises pharmaceutiques qui produisent les opioïdes, mais également le secteur de la distribution, raconte le Globe and Mail.

S'il s'agit d'une première au Canada, 22 États de son voisin du sud et Puerto Rico utilisent également des procédures légales à l'encontre des acteurs du secteur. New York vient de lancer sa propre action en justice. Le Massachusetts accuse même directement les membres de la famille Sackler, propriétaire de Purdue, dont la fortune s'éleverait à 13 milliards de dollars. Les acteurs de l'industrie sont accusés de tromperie et de désinformation autour des risques des opioïdes et d'en avoir tiré des bénéfices importants.

Pour rappel, au niveau fédéral étasunien, Purdue Pharma, qui fabrique l'OxyContin, avait accepté de payer 600 millions de dollars en 2007 lors d'un accord juridique historique où l'entreprise avait plaidé coupable d'avoir induit en erreur médecins, régulateurs et patients par rapport aux risques d'addiction de son médicament à libération prolongée.