Les réseaux sociaux rendent-ils addicts ?

10.04.2019

Sophia Achab, médecin adjointe-agrégée, responsable du programme spécialisé dans les addictions comportementales au Service dʹaddictologie des HUG, répond à Adrien Zerbini.

Les réseaux sociaux permettent de tisser des liens et d'interragir. L'addiction aux réseaux sociaux, avant toute chose, est une situation de minorité. Elle se fonde sur la forte récompense attendue. La personne qui poste des contenus est davantage à risque qu'une personne qui like ou commente. Car elle attend que les autres réagissent, si possible positivement, à ses messages. L'abstinence ici n'est pas réaliste. Alors comment faire pour réduire la consommation quand on est perpétuellement connecté ?