Les psychiatres d'Australasie en faveur du vapotage

28.11.2018

L'association des psychiatres australiens et néo-zélandais approuve le vapotage avec nicotine comme instrument de réduction des risques à l'intention des fumeurs qui ne peuvent ou ne veulent pas cesser de fumer.

Le Royal Australian and New Zealand College of Psychiatrists (RANZCP) prend position en faveur d'une légalisation de la nicotine pour le vapotage et une réglementation adéquate. L'utilisation pour le cannabis est aussi approuvée. Selon le RANZCP, les personnes souffrant d'une maladie mentale fument plus lourdement et ont plus de difficulté à cesser de fumer. Le tabagisme est la principale cause de la détérioration de l'état de santé et de la mortalité de ce groupe.

Bien que "le niveau de risque soit probablement bien inférieur à celui de la consommation de cigarettes ordinaires", le collège reconnaît qu'il existe certaines incertitudes et que des recherches supplémentaires sont nécessaires. Cependant, en attendant, il estime qu'il n'est pas justifié de refuser aux fumeurs actuels un produit à moindre risques.

Dans sa prise de position, le collègue écrit en substance:

    La nicotine devrait être mise à disposition en tant que produit de consommation pour le vapotage 
    Taxation minimale pour encourager l'adoption du vapotage face aux produits fumés
    Normes de sécurité et de qualité
    Âge minimum de vente
    Restrictions appropriées en matière de publicité et d'affichage
    Recherches complémentaires