News

Le nouveau gouvernement français fait une croix sur le projet d'espace de consommation à Marseille

19.01.2024

Quelques jours après son entrée en fonction, le nouveau gouvernement français formé autour du Premier Ministre, Gabriel Attal, annule le projet de salle de consommation sécurisée à Marseille, pourtant validée par toutes les instances nécessaires en octobre dernier. Un coup dur pour les personnes concernées et les professionnel·le·s qui travaillaient sur ce projet depuis plusieurs années, pour la santé, la réduction des risques et la tranquilité dans les rues de Marseille. 

Le projet de "Halte soins addicitions" de Marseille était à l'ouvrage depuis plus de deux ans déjà et avait obtenu le feu vert de toutes les autoritées concernées. Quelques mois avant l'ouverture prévue, l'annulation du nouveau gouvernement français est un coup dur porté aux professionnel·le·s des addictions engagé·e·s dans ce projet depuis longtemps. Le recrutement des équipes était en cours, les travaux prêts à démarrer, de nombreuses rencontres avaient eu lieu avec les riverains, les associations de quartiers ou de parents d'élèves. Cette décision aura des conséquences négatives tant sur la santé des consommateurs et consommatrices de drogues que sur la tranquilité des riverains qui avaient été convaincus de la pertinence du projet. 

La Fédération Addiction va solliciter une rencontre avec les Ministres impliqués dans cette décision pour demander des explications et appelle la Ville de Marseille à renouveler son engagement sur ce projet.