News

L'association Première Ligne recherche un·e assistant·e social·e

02 Avril 2024  
Première ligne
02.04.2024

L'association Première Ligne recherche un·e assistant·e social·e à 80%

Fichier(s) joints

Le canton de Genève a adopté un ambitieux plan stratégique de prévention et de réduction des risques pour les consommateur.trice.s de crack. Pour répondre à ce défi, l’association Première ligne recherche des personnes motivées à participer à la construction d’actions de réduction des risques innovantes en faveur des usagers et usagères de substances. 

Première ligne est une association privée de Réduction des Risques liés aux drogues qui compte plus de 70 collaboratrices et collaborateurs répartis en quatre dispositifs que sont : 

  • le Quai 9 (espace d’accueil et de consommation), 
  • le SleepIn (dispositif d’accueil de nuit avec possibilité de consommation), 
  • le Pôle de valorisation qui apporte un soutien psycho-social, 
  • Nuit blanche, une action de réduction des risques liés à l’usage de drogues en milieu festif 

Vos missions

  • Participer aux accueils sociaux bas seuil au sein de Première Ligne 
  • Evaluer la situation sociale des usager.ère.s 
  • Elaborer un projet d’intervention sociale dans les limites juridico-légales en collaboration avec l’usager.ère 
  • Mener les actions qui découlent du projet d'intervention sociale 
  • Orienter et accompagner la personne vers les services adaptés à ses besoins 
  • Collaborer et se coordonner avec les autres professionnels de l'institution en fonction de la situation 
  • Travailler en collaboration avec le réseau socio-sanitaire 
  • Contribuer à stabiliser et à améliorer les situations sociales et de santé des usager.ère.s 
  • Travailler en étroite relation avec les équipes de terrain pour le repérage et l’accompagnement des personnes qui peuvent bénéficier du projet. 

Profil recherché

  • Bachelor en travail social HETS ou formation jugée équivalente 
  • Excellente connaissance du réseau socio-sanitaire genevois 
  • Aptitude à travailler de façon autonome ainsi qu’en équipe pluridisciplinaire 
  • Motivation à s’intégrer dans un dispositif de Première Ligne qui pratique un modèle de gouvernance collégiale 
  • Très bonne capacité rédactionnelle 
  • Motivation à travailler dans un contexte de réduction des risques et intérêt pour les problématiques telles que drogues, sida, prostitution, précarité, migration, exclusion sociale 
  • Facilité de contact, capacité d’initiative et d’adaptation 
  • Grande capacité d’organisation