Lancement d'une initiative pour des écrans non addictifs

12.02.2018
Type de document: 
Info

Il y a une semaine, des "repentis" de Google, Facebook et d'autres plateformes lançaient un mouvement pour sensibiliser à l'addiction des écrans.

Le Temps relate l'initiative dans son édition du 9 février 2018.

Ce n’étaient jusqu’à présent que des appels disparates d’anciens employés, accusant Facebook, Google ou Twitter de tout faire pour nous voler notre temps. C’est désormais un mouvement structuré qui entend faire pression sur les géants de la technologie pour qu’ils ne fabriquent plus des services numériques addictifs. En début de semaine a été créé aux Etats-Unis le «Center for Humane Technology», un organisme visant non seulement à dénoncer les pratiques des multinationales de la Silicon Valley, mais aussi à lancer des campagnes de prévention.

La suite dans l'article ci-dessous

A voir également, sur le site du Center for Humane Technology, la vidéo en anglais de TED-Talk avec un ancien responsable produit de Google Tristan Harris, avril 2017, qui décrit comme le géant numérique s'y prend pour manipuler les cerveaux.

 

How a handful of tech companies control billions of minds every day | Tristan Harris

Liste des thèmes / Descripteurs (3 max.):