L'addiction aux jeux vidéo dans la CIM-11

08.01.2018

Malgré la controverse que cela suscite, l'ONU confirme que le "trouble du jeu vidéo" est une maladie. La classification CIM-11 sera publiée en juin.

L'information a été confirmée le 5 janvier 2018 par Tarik Jasarevic, un porte-parole de l'agence de l'ONU.

Pour l'OMS, les trois critères diagnostiques sont :

  • un contrôle réduit sur le comportement de jeu (son début, sa fréquence, son intensité, sa durée, sa fin, le contexte) ;
  • une priorité accrue accordée au jeu dans la mesure où celui-ci l'emporte sur les autres intérêts dans la vie et activités quotidiennes ;
  • la poursuite ou l'escalade du jeu malgré des conséquences négatives.

Ces indications sont reprises dans Sciences Avenir. L'ONU maintient cette position alors qu'une étude récente estimait que l'addiction vidéo n'existait pas (étude de l'Université de Cardiff). Par ailleurs, avant même cette confirmation, la possibilité de lister "le trouble du jeu vidéo" provoquait un vif débat, comme on peut le lire sur une information du GREA.