News

La mise en oeuvre de l'initiative "Enfant sans tabac" est en danger

15 Février 2024  
Oui, enfants sans tabac
15.02.2024

Il y a maintenant deux ans, la population acceptait largement l'initiative populaire "Enfants sans tabac" qui vise à protéger les mineurs de la publicité pour le tabac. Pourtant, une mise en oeuvre dans la loi conforme à la Constitution est menacée par le Parlement qui souhaite faire des exceptions. L'association porteuse de l'initiative "Enfant sans tabac" publie un communiqué et alerte sur les risques d'une mise en oeuvre inconstitutionnelle. 

Le texte de l'initiative populaire accepté par 56,6% de la population en février 2022 est clair : la publicité pour le tabac ne doit plus atteindre les enfants et les jeunes. Il semblerait néanmoins que ce ne soit pas tout à fait comme cela que la majorité parlementaire voit les choses, elle qui s'applique à détricoter le projet de loi élaboré par le Conseil fédéral en introduisant plusieurs exceptions, dont la promotion par vente mobile dans des lieux publics fréquentés par les mineurs ainsi que le parrainage de manifestations. L'association porteuse de l'initiative "Enfant sans tabac" rappelle dans un communiqué de presse publié ce mardi 13 février que la promotion et le parrainage ont un effet publicitaire évident. Elle appelle également les membres de Parlement à se souvenir de leur mandat constitutionnel lors de la prochaine session parlementaire et de veiller à ce que la publicité pour le tabac n'atteigne plus les enfants et les jeunes, comme la population l'a demandé.