La légalisation des drogues devient tendance

investor
17.04.2018

Une ex-star du foot et un ancien président de la Chambre des représentants des Etats-Unis agissent en faveur de la légalisation des drogues. 

Au premier abord, rien ne relie Gary Lineker, ex-star du football britannique, et John Boehner, ancienne figure politique américaine des Républicains qui fut président de la Chambre des représentants. Pourtant, à quelques jours d’intervalle, ces deux nouveaux compagnons de bataille ont ouvertement déclaré se positionner en faveur de la légalisation du cannabis.

L’ancien buteur de la sélection anglaise, reconverti en présentateur vedette de la BBC, a ouvert les feux sur Twitter en affirmant sa position. « Je n’ai jamais compris les lois sur la drogue. La prohibition ne fonctionne pas, elle crée au contraire davantage d’abus », a-t-il écrit, en citant l’exemple du Portugal comme modèle à suivre en matière de dépénalisation. L’homme est influent, plus de 7 millions de followers, et a donc suscité de très nombreuses réactions.

Plus surprenant encore, John Boehner a réorienté sa carrière de manière inattendue. Depuis quelques jours, il est le nouveau président d’Ancreage Holdings, société de culture et de distribution de cannabis. Malgré son ancienne réticence à la légalisation des drogues lors de la présidence Obama, ce dernier a donc changé d’avis sur la question, comme bon nombre de ses compatriotes lors des dernières décennies, à en croire les sondages.

Bien que différents, les agissements de ces deux personnalités fortement médiatiques participent à ouvrir encore davantage le débat sur la légalisation.