News

La CFANT recommande des améliorations urgentes du dispositif suisse d'aide et de prise en charge des cas d'addiction

07.02.2024

Dans un communiqué publié le 1er février, la Commission fédérale pour les questions liées aux addictions et à la prévention des maladies non transmissibles (CFANT) appelle à améliorer l'aide et l'accompagnement des cas d'addiction en Suisse, et surtout, à les financer. Elle formule des recommandations destinées aux milieux politiques, aux mandant·e·s et aux fournisseuses et fournisseurs de prestations.

La CFANT s'appuie sur un rapport rapport réalisé par le GREA et publié par l'Office fédéral de la santé publique ainsi que sur un rapport réalisé par la Haute Ecole de Travail Social de Lucerne publié en novembre dernier par la Conférence des délégués cantonaux aux problèmes d'addiction (CDCA).

Elle constate que le sytème suisse d'aide et de prise en charge d'addiction est hétérogène, complexe et propose un large éventail d'offres très variées. De grandes lacunes substistent toutefois dans le soutien des personnes concernées et de leurs proches, et les différences sont marquées. Dans son communiqué, la CFANT recommande d'améliorer le système dans les domaines suivants :

  • Institutionnaliser la collaboration entre professions et organisations
  • Ne pas uniquement financer les prestations par une aide directe à la personne mais de la compléter par un financement "à l'objet" (financement des structures)
  • Augmenter l'offre pour les adolescent·e·s, les jeunes adultes et les personnes défavorisées.

Le GREA salue l'approche de la CFANT de promouvoir l'approche biopsychosociale des soins et de préconiser que les mesures d'économie ne soient pas prises au détriment des personnes en situation de vulnérabilité.