Geneva Platform en première ligne sur les droits humains

13.09.2018

Geneva Platform fait entendre sa voix lors de la 39e session du Conseil des Droits Humains au Palais des Nations à Genève. Elle a évoqué l'importance de l'engagement de la société civile dans le débat sur les drogues.

La Plateforme Genevoise sur les Droits Humains, la Santé et les Substances Psychoactives (Geneva Platform dont le GREA est  porteur) participe à la 39e session du Conseil des Droits Humains qui se déroule du 10 au 28 septembre 2018 au Palais des Nations à Genève.

Plus particulièrement, elle a participé à un side-event intitulé "Politiques drogues dans la perspective des droits humains " le 11 septembre 2018. Il était mené par la Commission mexicaine pour la défense et la promotion des droits humains (CMPDPH), en collaboration avec d’autres ONG, et soutenue par les missions suisse et mexicaine auprès de l’ONU à Genève.

Geneva Platform a souligné l’engagement de la société civile dans le contexte des discussions et réunions diplomatiques qui ont abouti, en mars 2018, à la Résolution du Conseil des droits humains portant sur les drogues. Les ambassadeurs de la Suisse et du Mexique à Genève ont mis l'accent sur le fait qu’aucune discussion sur les drogues ne peut avoir lieu sans inclure les droits humains et que Genève, plus spécifiquement avec le Conseil des Droits Humains et l’Organisation Mondiale de la Santé, avait un rôle à jouer pour faire des contributions importantes aux discussions globales des politiques drogues conduites jusqu'à présent à la Commission des Stupéfiants à Vienne.