News

Enquête suisse sur la santé 2022 : premiers résultats

03.11.2023

L'Office fédéral de la statistique (OFS) a publié ce vendredi 3 novembre les premiers résultats de l'attendu 7ème volet de l'Enquête suisse sur la santé (ESS). On y apprend que depuis 2017, la détresse psychique a augmenté, la part de fumeurs et de fumeuses a baissé, la consommation régulière d'alcool baisse également mais le binge drinking augmente. Des analyses plus fines seront encore publiées par l'OFS dans les mois à venir. 

En 2022, 21'930 personnes de 15 ans et plus ont été interrogées en Suisse sur leur santé et leurs comportements de santé dans le cadre de l'Enquête suisse sur la santé (ESS). Cette enquête est réalisée tous les 5 ans depuis 1992 et permet de suivre l'évolution de la santé psychique et physique en Suisse sur maintenant 30 ans. 

Le 7ème volet de l'ESS a donc été publié ce matin 3 novembre 2023 par l'Office fédéral de la santé publique. S'il ne s'agit pour l'instant que d'une première publication synthétisée dans un document de vue d'ensemble, des analyses plus fines sur certaines thématiques spécifiques seront publiées au compte goutte par l'OFS ces prochains mois, notamment concernant les addictions. En bref, les résultats principaux nous apprennent notamment que :

  • La part de personnes souffrant d'une détresse psychologique moyenne ou élevée a augmenté de 15 à 18% par rapport à 2017, les jeunes étant les plus touchés
  • Après 10 ans de stagnation (2007-2017), la part de la population qui fume a baissé de 27 à 24% ; fumeurs et non-fumeurs confondus, 3% de la population utilisaient la vape en 2022. 
  • La consommation quotidienne d'alcool diminue, bien qu'elle reste élevée chez les seniors (75+). En revanche, l'ivresse ponctuelle (ou binge drinking) est de plus en plus courante, principalement chez les jeunes.