News

En Italie, le scandale des paris sportifs chez les footballeurs professionnels

20.10.2023

En pleine qualification pour l'Euro 2024, l'équipe d'Italie fait face à un scandale : deux joueurs sont suspendus en raison de paris sportifs sur des plateformes illégales alors même que le pari sportif est interdit en Italie pour les joueurs professionnels. Sandro Tonali, 24 ans, a reconnu souffrir d'une addiction au jeu. Un autre joueur, Nicolo Fagioli, a déclaré avoir accumulé une dette de 3 millions d'euros en raison des paris sportifs. Aujourd'hui, une dizaine de footballeurs professionnels sont visés par la Fédération italienne de football. 

Le sujet des paris sportifs est particulièrement sensible en Italie. A la fin de la saison 1979-1980, le Milan AC et la Lazio Roma avaient été relegués en série B à cause de joueurs qui s'adonnaient aux paris sportifs, y compris sur leurs propres matchs, ce qui pose des questions de conflits d'intérêt évidents. Depuis, la pratique du pari sportif est interdite pour les footballeurs professionnels. En 2006, un nouveau scandale éclate et plusieurs joueurs sont soupçonnés de parier, dont le célèbre portier Gianluigi Buffon. 

En août 2023, la Fédération italienne de football a ouvert une procédure contre Nicolo Fagioli, 22 ans et sélectionné une fois en équipe nationale. Fagioli a déclaré aux médias avoir accumulé une dette de 3 millions d'euro à cause des paris sportifs et a écopé d'une suspension de 7 mois sur les terrains. 

Alors que l'Italie joue actuellement sa qualification pour l'Euro 2024, c'est un nouveau scandale qui éclate. Deux joueurs sélectionnés, Tonali et Zaniolo, ont été entendus cette semaine par la police dans le cadre d'une enquête sur des paris sporifs illicites; l'un d'eux aurait même parié sur les matchs de la Nazionale. Sandro Tonali, acheté cet été par le club de Newcastle pour 70 millions d'euros, a reconnu souffrir d'une addiction au jeu. La Fédération italienne de football a décidé de les suspendre. 

Si l'on pourrait s'étonner que des sportifs professionnels risquent leur fortune au jeu, l'histoire est pleine d'exemples d'athlètes de haut niveau adeptes de jeux de hasard et d'argent. Les millions dépensés par le footballeur Neymar ou le basketteur Michaël Jordan dans les casinos sont de notoriété publique, Neymar jouant même à des sessions de casino en ligne diffusées en live sur la plateforme Twitch. Pour le Dr Lorenzo Castelli, psychologue interviewé par La Gazzetta dello Sport, ce n'est pas étonnant : il relève que les sportifs professionnels sont souvent malheureux lorsque les projecteurs s'éteignent, qu'ils ont beaucoup de temps libre, sont souvent seuls, n'aiment pas la défaite et sont à la recherche d'adrénaline. Pour Tony Adams, ancienne star de l'Arsenal, "les paris sportifs ont remplacé l'alcool comme danger principal chez les footballeurs". 

Au sujet de paris sportifs, Arte a sorti cette semaine un excellent documentaire sur les opérateurs de paris sportifs et la façon dont ils manipulent les parieurs: à voir en libre accès jusqu'au 22 décembre.