Des médecins britanniques pour la légalisation des drogues

22.05.2018

Le British Medical Journal (BMJ) appelle toujours plus de médecins à le rejoindre dans son combat pour la légalisation des drogues dans un récent éditorial.

Le Royaume-Uni est désormais le plus grand exportateur de cannabis légal, néanmoins son usage, qu'il soit médical ou récréatif, est criminalisé à l'intérieur du pays. Cette position stricte est à mettre en lien avec une situation dramatique notamment en Écosse où le nombre de morts en lien avec la drogue a doublé depuis dix ans et se situe au niveau le plus élevé de l’Union européenne. La position du BMJ se veut pragmatique et basée sur des preuves en adoptant une approche de santé publique.

Elle s'oppose à la guerre à la drogue menée actuellement et coutant 400 £ à chaque citoyen britannique. Cet argent pourrait servir à des contrôles de qualité, des politiques d'éducations et des prestations de traitements ainsi qu'à la protection des enfants selon le journal britannique.

Au final, le BMJ appelle les médecins à le rejoindre dans ses efforts visant à légaliser, réguler et taxer la vente de drogues à usage médical ou récréatif, dans la foulée du rapport annuel de la Global Commission on Drug Policy. Ce mouvement est déjà accompagné par le Royal College of Physicians et la Royal Society for Public Health