News

Crise des opioïdes aux USA : l'importance d'une réaction adaptée

17.12.2018

Alors que la crise des opioïdes est combattue aux États-Unis par l'imposition de sevrages rapides aux patients consommant des opioïdes légaux, cette réaction pousse de nombreuses personnes vers le marché noir ou les plonge dans la douleur. Human Rights Watch dénonce une situation problématique en regard des droits humains.

Publiée fin novembre dans le journal Pain Medicine, une tribune dénonce le fait que de nombreux patients se voient imposer un sevrage aux opioïdes dans des conditions strictes. Elle demande une revue critique complète du dispositif médical actuel. Selon les auteurs, l'approche répressive du système américain oublie l’accompagnement nécessaire à de telles démarches. De plus, les experts mettent en évidence le rôle important que peut jouer cette famille de substances dans la gestion de la douleur chronique. Dans ce contexte, la difficulté d’un sevrage rapide peut conduire des patients dans des situations de vie très difficiles à se diriger vers le marché noir.

Les auteurs appellent donc à la mise en place d’une politique adaptée à la situation des patients et prenant en compte les risques de cette transition. Ils demandent aussi un moratoire sur les sevrages forcés pour les patients qui prennent des opioïdes depuis longtemps. Par ailleurs, le Think Tank américain CATO Institute souligne le rôle important de la prohibition dans la situation actuelle. Aux yeux des experts, la réaction du gouvernement américain n’est pas à la hauteur de la crise et l'aggrave même. Ils mettent en avant l’importance de revoir le système actuel de régulation des drogues afin de protéger la population des substances les plus problématiques comme le fentanyl.