Crise des opioïdes: 34% d'augmentation des décès en 2017 au Canada

20.06.2018

En 2017, le canada aura perdu 3'987 personnes suite à la crise des opioïdes, principalement liées de surdoses au fentanyl. C'est une augmentation de 34% des décès par rapport à l'année 2016, ce qui semble indiquer que cette catastrophe est toujours en expansion.

Près de 90 % des 3987 décès en 2017 ont été recensés dans trois provinces : la Colombie-Britannique, l’Ontario et l’Alberta. « Le Canada connaît une grave crise de consommation d’opioïdes qui continue de prendre de l’ampleur », a souligné l’agence en publiant ces données « provisoires ». Des surdoses mortelles étaient en cause dans 92 % des décès et près de 8 victimes sur 10 étaient des hommes, la tranche d’âge de 30 à 39 ans étant la plus touchée. Le fentanyl vendu illégalement dans la rue « est encore en cause dans nombre de décès liés aux opioïdes », a estimé l’agence. Cette substance est considérée comme 30 à 50 fois plus puissante que l’héroïne et 50 à 100 fois plus puissante que la morphine.

Le GREA appelle à la plus grande vigilence sur ces évolutions. Les conditons cadres en Suisse sont très différentes et devraient nous protéger en partie de ce phénomène, qui ne semble pas, pour l'insant, nous concerner. Cependant, il convient de suivre au plus près la situation dans notre pays, afin de pouvoir réagir rapidement et efficacement, le cas échéant. Parmi les meures urgentes à prendre, citons par exemple la remise en place de la statistique nationale sur les overdoses, le suivi des prescriptions d'opioïdes et l'analyse des drogues.