News

COVID-19 et aide aux personnes dépendantes

30.03.2020

Plusieurs conférences, dont celle des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales, écrivent aux cellules de crise cantonales COVID-19 pour le maintien des prestations addictions avec un focus sur la protection des usagers et du personnel.

Dans une lettre adressée aux cellules de crise COVID-19, on peut y lire trois recommandations principales (plus dans la missive ci-dessous):

Libération de l’espace public / Éloignement social
La missive plaide pour le maintien ou l'adaptation des locaux de consommation sécurisés bien que certains aient déjà fermé. Cela est nécessaire pour éviter le déplacement de la scène de la drogue vers les centres villes mais surtout pour éviter une contamination, des overdoses et les violences.

Les personnes dépendantes : un groupe particulièrement vulnérable
En raison de leur système immunitaire affaibli et de leur déstabilisation sociale, les personnes dépendantes sont un groupe vulnérable. Très mobiles, les offres d’aide à bas seuil constituent actuellement le seul moyen d’atteindre ces personnes marginalisées.

Protection du personnel et des consommateurs
Afin que les offres à bas seuil puissent être maintenues dans de bonnes conditions, il est primordial que les centres de crise réservent du matériel de protection à l'usage de ces institutions.