Coma éthylique : une punition qui n'apporte rien

04.07.2014

Toute personne admise à l’hôpital pour cause d’intoxication alcoolique devra payer les frais de prise en charge des urgences elle-même. Pour les professionnels des addictions, cette proposition de modification de loi fait fausse route.

Fichier(s) joints: 

Elle est coûteuse et risquée. De plus, c’est la porte ouverte à la question de la responsabilité individuelle ou de fautes commises pour le remboursement des traitements par l'assurance-maladie.