6. La police et le milieu festif

01.02.2011

Le développement de la vie nocturne met la police sous pression: incivilités, nuisances sonores, déprédations, bagarres, accidents, souvent en lien avec la consommation de psychotropes.

Fichier(s) joints: 

Face à cette réalité, la priorité de la police est d’assurer le maintien de la sécurité et de l’ordre public. La lutte contre la consommation de stupéfiants s’effectue plutôt en amont et aux abords des lieux de fête. Un constat: l’alcool prédomine, aux côtés de stimulants, tandis que de nouvelles substances peu connues font leur apparition.

Auteur(s): 
Roger Flury, analyste auprès de la police judiciaire fédérale, Fedpol, Berne
Publication Dépendance (Si applicable):