News

4. «Botellón»: Un nouveau mode de rencontre ou un symptôme de mal être ?

01 Décembre 2009  

Pierre Maudet, Président de la Commission fédérale pour l'enfance et la jeunesse et Conseiller administratif de la Ville de Genève, en charge de l'espace public et de la sécurité

01.12.2009

L’apparition des botellónes ont obligé les autorités à réfléchir sous un angle nouveau au problème de «l’alcool et les jeunes». Un rassemblement spontané dans un espace public fait partie a priori des libertés individuelles, mais dès lors que le but annoncé est de boire outre mesure, voilà les autorités appelées à se positionner face à une probabilité élevée de débordement. L’exemple de Genève analysé ci-dessous montre que la question de la responsabilité est au centre, et qu’elle concerne autant les autorités que les jeunes.

Fichier(s) joints
Auteur(s)
Pierre Maudet, Président de la Commission fédérale pour l'enfance et la jeunesse et Conseiller administratif de la Ville de Genève, en charge de l'espace public et de la sécurité
Publication Dépendance (Si applicable)