News

3. La régulation des jeux de hasard et d'argent

11 Octobre 2012  

Jean-Patrick Villeneuve, Unité Gouvernance Publique Internationale, IDHEAP, Chavannes-près-Renens

11.10.2012

Le secteur des jeux de hasard et d’argent a de tout temps été régulé par les pouvoirs publics. Les empereurs romains, déjà, tentaient d’en contrôler non seulement les revenus mais aussi les conséquences de cette activité que plusieurs qualifient d’inhérente aux sociétés humaines.

Fichier(s) joints

Le secteur des jeux de hasard et d’argent a de tout temps été régulé par les pouvoirs publics. Les empereurs romains, déjà, tentaient d’en contrôler non seulement les revenus mais aussi les conséquences de cette activité que plusieurs qualifient d’inhérente aux sociétés humaines. Depuis l’Antiquité, les grands enjeux du secteur n’ont pas énormément évolué, ils se sont simplement accélérés. La plupart des débats actuels entourant les jeux de hasard et d’argent, visent à faire face à ces accélérations. Le secteur des jeux soulève de nombreuses problématiques et a un impact transversal sur plusieurs politiques publiques. Le jeu excessif est bien entendu au centre de ces considérations. Cependant, d’autres dynamiques animent ce secteur et exercent une influence sur les stratégies et politiques mises en place pour prévenir les conséquences de sa nature addictive.Cet article présente quelques-uns des défis et enjeux auxquels se doivent de faire face les législateurs dans la construction d’un système de régulation du secteur des jeux de hasard et d’argent efficace, robuste et pérenne.

 

 

Auteur(s)
Jean-Patrick Villeneuve, Unité Gouvernance Publique Internationale, IDHEAP, Chavannes-près-Renens
Publication Dépendance (Si applicable)