News

2. La recherche rend-elle la prévention efficace? L'exemple des adolescents

01 Août 2001  

Pierre-André Michaud, professeur associé, médecin chef, Unité multidisciplinaire de santé des adolescents et IUMSP, Lausanne

Karen Klaue, chef de projet, Groupe de recherche sur la santé des adolescents, IUMSP, Lausanne

01.08.2001

Les relations entre chercheurs et praticiens de terrain sont parfois difficiles: d’un côté, il arrive fréquemment que les chercheurs, fortement attachés au monde académique, se forgent une idée biaisée de la situation sur le terrain et soient plongés dans leurs hypothèses et leurs analyses sans ressentir la nécessité de discuter des prémisses de leurs travaux ou d’en partager le fruit avec d’autres professionnels.

Fichier(s) joints

De leur côté, les praticiens de terrain, cliniciens, thérapeutes, éducateurs, chargés de prévention ne voient pas toujours les apports pratiques de recherches dont les prémisses et le déroulement leur échappent quelque peu. Cette présentation se fonde sur la double expérience de l’auteur comme clinicien et comme chercheur, une expérience centrée essentiellement sur la santé des adolescents. Elle passe en revue, sans les épuiser, divers niveaux et objectifs de prévention des conduites de dépendance en insistant sur la nécessité d’en évaluer la portée et l’impact.

Auteur(s)
Pierre-André Michaud, professeur associé, médecin chef, Unité multidisciplinaire de santé des adolescents et IUMSP, LausanneKaren Klaue, chef de projet, Groupe de recherche sur la santé des adolescents, IUMSP, Lausanne