Le dialogue philosophique, comment ça marche ?

En quoi consiste le dialogue philosophique?

  • Développé à l'attention des jeunes, le dialogue philosophique promeut le développement de capacités transversales telles que la démarche réflexive, la communication et la collaboration entre pairs.
  • La pratique du dialogue philosophique se déroule à l’intérieur d’ateliers discussions portant sur des thématiques addictives choisies (pour les écrans : le réel et le virtuel par exemple). Elle consiste en un exercice intellectuel collectif lors duquel les élèves discutent une question qui les intéresse (ex. : Les jeux vidéo créent-ils une réalité virtuelle qui existe vraiment ? Passer beaucoup de temps à jouer rend dépendant ? etc.).
  • Ils sont aidés par un intervenant formé à l’animation du dialogue philosophique. Ce dernier est là pour permettre un développement critique et créatif de leurs idées et pour encourager leur capacité à définir, à comparer, à tracer des inférences, à formuler des hypothèses, etc., nécessaires pour distinguer l’expérience réelle de l’expérience fictive par exemple. Il contribue également à créer un climat de confiance et de respect propre à l'échange et à la discussion en groupe.

Comment le dialogue philosophique travaille-t-il pour la prévention et la promotion de la santé chez les jeunes ?

  • En donnant la parole aux jeunes, le dialogue philosophique contribue au développement de leur pensée critique et de leur confiance en eux. Il encourage les jeunes à s’interroger, à se situer par rapport à leur usage des jeux et des écrans par exemple ou à leur consommation de substances psychotropes. Il leur apprend également à mieux se connaître, à se positionner et à mieux résister à la pression extérieure.
  • En travaillant ainsi, le dialogue philosophique renforce leurs compétences sociales et réflexives et travaille ainsi directement à renforcer leur capacité d'autoprotection individuelle mais aussi collective.

D'où vient cette approche ?

  • Développée d’abord au Québec, dans un but de revitalisation de la philosophie dans la société, cette approche a trouvé rapidement des applications intéressantes, notamment dans la prévention de la violence chez les jeunes. Sa contribution au développement de la pensée critique des jeunes y a été évaluée de façon positive et son emploi s’est depuis systématisé dans les classes d’école.
  • > Prévention de la violence et philosophie pour les enfants: l'expérience de la Traversée (Québec)