Charte et statuts

Documents joints

Les statuts du GREA

Le Groupement Romand d'Etudes des Addictions (ci-après le GREA) est une association sans but lucratif au sens des articles 60 ss du Code civil suisse. Ses statuts, approuvés en 2009, règlent l’organisation et le fonctionnement de l’association.

La charte du GREA 

La Charte a une portée éthique (valeurs communes) et politique (lignes directrices). Les valeurs partagées sont fondamentales et premières; c'est donc à partir d'elles que l'orientation politique se conçoit et s'énonce.

Texte de référence, la Charte est une plate-forme qui manifeste les positions et intentions du GREA. Elle permet à la fois de prendre des positions publiques, de mener des négociations et une action participative avec les autorités. Simultanément, elle sert de point de repère et de base de réflexion à ses membres; elle affiche nos valeurs.

A travers elle, le GREA cherche à renforcer le dialogue entre les personnes, groupes et institutions concernés par les questions d'addiction, à faire circuler l'information entre le champ sanitaire et social et le champ politique. La Charte est un texte qui veut inciter à la réflexion, à l'analyse, à la discussion et au débat. Son ambition est en effet de "désintoxiquer le discours" et de créer un espace pour la concertation: en abordant les choses dans leur complexité et en refusant du même coup les thèses simplificatrices; en adoptant une position pragmatique et ouverte, pour éviter la "guerre des idéologies".

Nos valeurs fondamentales

  • donner la priorité à la promotion de la santé et à la prévention;
  • le renforcement des solidarités et des liens sociaux;
  • le respect du pluralisme culturel et des minorités;
  • la prééminence de la complémentarité sur la compétitivité, de la coopération sur la performance.
  • le respect de la personne et de ses choix, en fonction de ses possibilités, y compris la responsabilité de ses dépendances;  
  • la prise en compte de la globalité de la personne;   l'idée que l'addiction, même la plus prolongée, doit être considérée comme une situation provisoire et réversible.