Addictions : jeu d’équilibre entre contrôle et droits humains

Les débats politiques récents ont montré toute la difficulté de marier les valeurs fondatrices de la Suisse, comme la liberté et la responsabilité (droits humains), et les mesures de santé publique, perçues comme trop paternalistes. Au delà de cette fausse opposition, la question peut être élargie aussi aux domaines du traitement et de l’insertion. Ici, le dogme de la responsabilité peut parfois être poussé très loin, imposant à des individus sans ressource une nécessaire autonomie, sans que le collectif leur donne les moyens suffisants pour la conquérir. C’est cette tension entre une volonté de protéger les individus (paternalisme) et celle de les accepter tels qu’ils sont (droits humains) que le GREA propose d’explorer dans son colloque de printemps.

Objectifs: 
  • Clarifier les enjeux de contrôle social, de santé publique et de droits humains dans le domaine des addictions
  • Explorer la tension entre paternalisme et autonomie pour la prévention, le traitement et la réinsertion
  • Débattre du positionnement des professionnels des addictions en la matière
Programme: 


Assemblée générale du GREA de 9h00-10h30

10h45

Introduction

10h50

Droits humains et santé publique
Les modifications du rapport entre individu et société. Perspectives historiques dans le domaine des addictions
Jean-Félix Savary, Secrétaire général, GREA

11h10

Quelle est la limitation acceptable des droits et des libertés ?
La tentation du contrôle pour le bien commun versus le développement de la capacité d'agir
Alain Morel, psychiatre, Directeur général, Association Oppelia (Paris)

11h50

L'approche par les capabilités
Un concept pour les addictions ?
Jean-Michel Bonvin, Professeur ordinaire, UNIGE

12h30

Repas

13h45

Entre contrôle social et transparence sociale : quels rôles pour les professionnels ?
Trois points de vue :

  • Prévention et mesures structurelles : Développement de la capacité d'agir ou restriction des droits ?
    Stéphane Caduff, Directeur ad interim, FVA
  • Traitement : Autonomie des personnes ou primauté du collectif ?
    Alain Morel, psychiatre, Directeur général, Association Oppelia (Paris)
  • Insertion : Entre sentiment d'appartenance et solitude : quelle identité sociale aujourd'hui pour les personnes en rétablissement ?
    Pierre Mancino, Responsable Toulourenc, ARGOS
14h30

Discussion approfondie en ateliers

  • Prévention : Quel équilibre entre mesures structurelles et réduction des risques ?
    Animation: Yaël Liebkind, Directrice, La main tendue             
  • Traitement : Quelle place pour le collectif dans le rétablissement ?
    Animation: Anne François, médecin, HUG
  • Insertion : Y a-t-il des limites à la logique de l'empowerment ?
    Animation: Stéphane Bonvin, Directeur, Fondation Addictions Jura

15h30

Débat en plénière

16h30

Buffet jurassien

Dates: 
02.06.2016
Horaires: 
9h-16h30
Prix membres: 
CHF 80
Prix non-membres: 
CHF 110
Lieu: 
Autre
Ressources: 

Lieu : Centre Saint-François, Route du Vorbourg 4, 2800 Delémont