Addiction(s): recherches et pratiques

La revue internationale "Addiction(s) : recherches et pratiques" met en commun les expériences et ressources du champ des addictions francophone. Initiée par la Fédération Addiction en France, elle associe le GREA en Suisse, l’AIDQ et le RISQ au Québec et la Fedito en Belgique. La revue est gratuitement téléchargeable. La Fédération Addiction propose l'exemplaire papier au prix de 6€ + frais de port via le formulaire de commande en ligne. Les membres du GREA la reçoivent gratuitement.  Plus d'informations sur le projet éditorial de la revue ici.

Tous les numéros de "Addiction(s): recherches et pratiques"

addiction_recherche_pratique_2020.png

 

 

« Ar-ti-cu-lez » (2019)

Le numéro 4 aborde le travail intersectoriel et interdisciplinaire selon différentes perspectives de la francophonie.

Qu’il s’agisse de santé mentale et dépendance, du besoin en formation ou l’accès aux soins, le modèle bio-spycho-social s'applique dans cette double thématique. En effet, la complexité des demandes qui découlent de la précarisation d’une partie de la population et la multiculturalité de la société, tout cela requiert plus que jamais une approche globale. Le travail interdisciplinaire et intersectoriel est donc non seulement souhaitable mais indispensable.

Disponible ici

Magazine_addictions.png

 

« Régulations » (2018)

Comme son titre l’indique, le 3e numéro porte sur la façon de réguler les drogues illégales. Entre pistes originales ou déjà en vigueur en francophonie, la revue nous emmène sur le chemin de la sortie de la prohibition et de l’exclusion.

Si beaucoup de professionnels s’expriment ici sur la régulation du cannabis et ses conséquences économiques, les articles prennent aussi comme autre sujet la régulation des jeux d’argent et de hasard. Ce thème est en effet d’actualité avec la généralisation des jeux sur internet et des modèles émergents comme les free-to-play ou les pay-to-win.

Disponible ici

addiction_pratique_2.png

 

« Consommateurs, usagers et citoyens » (2017)

Le 2e numéro aborde les avancées de la recherche et la diversité des pratiques et expériences terrain, à travers le point de vue d’usagers, de professionnels et de chercheurs. 

La réduction des risques y tient une place importante tout comme l’expertise des usagers pour trouver en partenariat avec les professionnels des pistes pour consommer à moindre risque. Leur implication est aussi importante pour changer le regard et arrêter avec les idées reçues et la stigmatisation. La notion de « pairs » ou « pairs aidants » paraît dès lors s’imposer.

Disponible ici

addictions_recherches_pratiques.jpeg

 

« Réduire les risques » (2016)

Le thème du premier numéro est publié à la veille de la 25e Conférence internationale sur la réduction des risques de Montréal et du Sommet francophone.

Approche promue par l’ensemble des partenaires de la revue, la réduction des risques a semblé exemplaire. D’abord par l’effort de recherche qui l’entoure depuis de nombreuses années – par exemple sur les SCMR, le programme Aerli, les Trod. Ensuite, par l’efficacité des outils qu’elle a permis de mettre en place et enfin par les difficultés d’acceptabilité politique qu’elle pose, comme le démontrent les longs combats pour la création de SCMR ou la diffusion de la naloxone.

Disponible ici