Le Conseil des droits de l’homme s'engage dans la politique drogues

30.03.2015
Type de document: 
Info

Le Conseil des droits de l’homme a adopté une résolution portant sur la question de la drogue et la protection des droits de l’homme. La Suisse, candidate au Conseil des droits de l'homme, y a joué un rôle de premier plan .

Le Conseil des droits de l’homme a clos le 27 mars à Genève ses quatre semaines de session de printemps. Il a adopté une résolution s’inscrivant à l’intersection des thématiques de la drogue et des droits de l’homme, texte dont la Suisse a été l’un des artisans. Cette résolution charge le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme d’établir notamment une étude fondamentale à propos des effets négatifs de la problématique de la drogue sur la réalisation des droits de l’homme. La question de la drogue prend une importance croissante au sein des Nations Unies. En 2016, l’Assemblée générale des Nations Unies consacrera une session extraordinaire à cette thématique. Pour la Suisse, il est important que les aspects relatifs aux droits de l’homme soient intégrés au débat.

La Suisse était représentée par le Conseiler fédéral Didier Burkhalter, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).